Les apiculteurs manifestent

Première manifestation d’apiculteurs depuis la mise en place des aides publiques.
Bel article dans le Maine-Libre de ce lundi 7 mai 2018 : cette année, dans toutes les régions, on observe une hécatombe « d’une ampleur exceptionnelle ».
Morceaux choisis lus dans cet article  : « Ce n’est pas le froid qui tue les abeilles qui ont la capacité d’encaisser un hiver rigoureux. Ce n’est pas non plus la nourriture [qui leur manquerait] puisqu’on trouve des ruches pleines de miel » … « avec des abeilles mortes à l’intérieur »… « On ne peut pas douter de l’intoxication par les pesticides« , par « les pratiques agricoles irraisonnées de l’agro-chimie, affaiblissant jour après jour les colonies ».

Allons jusqu’au bout du raisonnement, alors, et réclamons tous ensemble la fin réelle des pesticides, au delà des trois néonicotinoïdes interdits fin avril par l’Union européenne.

Publicités